News

Les news ? Détends-toi, ça vient...

La groovidéo de l'étape
Get Adobe Flash player

161670 groovefans

letelegramme.png

Ilophone. Carton plein à Ouessant

Photo de presse

Thomas Fersen, Michel Tonnerre, Sheer K et les autres ont ravi le public de plus de 2.000 personnes (sur deux jours) du festival Ilophone, à Ouessant. Alors, prêts pour la quatrième édition. Photos Jean-Michel Malgorn

Plus de 2.000 festivaliers ont participé ce week-end à la troisième édition de l'Ilophone, à Ouessant. Un festival éclectique et bucolique...

L'Ilophone, à Ouessant, le dernier festival de l'été dans le Finistère, a baissé le rideau, samedi soir, sur sa troisième édition. En deux jours, le festival ouessantin a accueilli, dans un cadre convivial et familial, plus de 2.000 personnes, dont une bonne partie venue du continent. Après le succès de Gold, de Rotor Jambreks et Crison Daze, vendredi, la soirée de samedi a débuté avec Michel Tonnerre, une véritable légende : quarante années d'écriture, vingt ans de chansons... On doit, d'ailleurs, à ce chanteur à la voix rocailleuse la plupart des textes connus de chansons de marins connues. Un enchantement.

Abba Story et Groove boys endiablés

La soirée s'est poursuivie par la prestation des Brestois de SheerK qui, après avoir remporté le prix du disque Jeunes du Télégramme, le tremplin Jeunes Charrues et celui de la Sacem, est considéré par les médias comme l'un des piliers du trip hop français. Puis, en poète accompli, Thomas Fersen a conquis un public attentif à l'univers du chanteur et à la musique de ses mots. Mais la surprise est venue du groupe américain de San Francisco, Diego's Umbrella, qui a fait revivre aux festivaliers l'excentricité des années 70 avec Abba Story. Un concert ambiance « boule à facettes »... C'est au groupe des Groove boys qu'est revenue la tâche de clore le festival. Leur interprétation de tubes à la bombarde, cornemuse, groove box, trompette, saxo et batterie a enflammé la salle omnisports d'Ouessant, propulsant les festivaliers dans une immense boîte de nuit.

Lundi 13 septembre - Finistère