News

Les news ? Détends-toi, ça vient...

La groovidéo de l'étape
Get Adobe Flash player

144426 groovefans

letelegramme.png

Mercredi musical. Drôle de musique bretonne !

Photo de presse

Un peu, beaucoup, carrément fous les Groove boys

Des chants de marins revisités par les Biches Cocottes ; les grands tubes des années 70 et 80 bretonnisés par les Groove Boys : le premier des Mercredis musicaux de l’été 2019 à Quimperlé avait une touche un peu décalée et déjantée. Pour le plus grand plaisir du public.

C’est une soirée pleine d’humour, voire déjantée, qui a inauguré la série des Mercredis musicaux, à Quimperlé, le 17 juillet, sur la place Isole. La programmation avait été confiée par la municipalité au festival de Cornouaille.

Les Biches Cocottes ont brillamment assumé la charge, pas toujours légère, d’ouvrir la soirée avec leurs chants de marins, sacrément rafraîchis par l’énergie théâtrale du duo. Les titres, qui bénéficient d’une véritable mise en scène, ont largement été repris par la foule enchantée malgré des arrangements parfois pour le moins inattendus. A cappella ou s’accompagnant d’un accordéon, de cuillères, portant le béret de la marine et l’indispensable marinière, etc., le groupe réactualise les éléments traditionnels du genre de leurs voix féminines et de leur interprétation décalée. Quelques tubes détournés par les Biches Cocottes à la sauce maritime, tel « Walk like an Egyptian » qui devient « Langage à l’égyptienne », personnalisent encore, s’il le fallait, l’originale prestation des jeunes femmes.

SI les Biches Cocotte modernisent le chant de marins, les Groove Boys qui leur ont succédé sur scène, « bretonnisent » les grands tubes internationaux des années 70 et 80, avec une prédilection pour Boney M. Un petit faible auquel la foule a largement adhéré sans bouder son plaisir. Le grain de folie des musiciens avec crête d’iroquois, perruque rose, tenue de foot… ou robe de soirée, s’est rapidement répandu sur les spectateurs et toutes les générations se sont balancées d’un même mouvement sur La salsa du démon, Quand la musique est bonne ou Partenaire particulier, interprétés aux cornemuses et aux bombardes !

Pratique
Mercredi prochain, le 24, la soirée sera jazz et soul avec le duo féminin Louisett et Clément Abraham Quartet.

Vendredi 19 juillet - Quimperlé