News

Les news ? Détends-toi, ça vient...

La groovidéo de l'étape
Get Adobe Flash player

161671 groovefans

ouestfrance.gif

Un bûcher de huit mètres de haut illumine la nuit - Le Moulin-Vert fête la Saint-Jean

Photo de presse

Une partie des spectateurs venus assister à l'embrasement du feu de la Saint-Jean au Moulin Vert.

Temps fort pour les habitants du quartier du Moulin-Vert, la fête de la Saint-Jean permet de se retrouver au début de l'été autour de plusieurs animations concoctées par la maison de quartier. Point d'orgue de la soirée, l'embrasement d'un énorme bûcher a convié plusieurs milliers de personnes au spectacle.

Devenue incontournable la fête de la Saint-Jean du Moulin-Vert dépasse maintenant les frontières du quartier, et attire de nombreux amateurs de moments festifs. Pour cette onzième édition les organisateurs sont restés dans la tradition qui perdure depuis 1993 en proposant des animations pour tous les âges. Un bon cocktail de musiques et de danses agrémentées d'un repas de grillades pris entre voisins et amis pour l'agrément de tous. « On se rend compte que cette fête constitue maintenant une habitude pour le quartier. Elle est essentielle pour beaucoup de personnes et participe vraiment à construire l'identité du quartier », constate Rolland Kerhomen, président de l'association du Moulin-Vert. En début de soirée, une scène ouverte à permis aux nombreux spectateurs de voir évoluer les différentes sections qui travaillent toutes l'année à la maison de quartier.

Danses bretonnes avec le cercle celtique et le bagad du Moulin-Vert et les filles du modern jazz, qui ont présenté plusieurs chorégraphies très appréciées du public. Puis les Cap Hornier ont fait reprendre en choeur les traditionnelles chansons de marins. En deuxième partie de soirée les Groove Boys ont bousculé les habitudes des airs traditionnels en reprenant avec bombardes et cornemuses des refrains plutôt entendus dans les boîtes de nuit. Succès garanti. A 23 h au son du bagad du Moulin Vert, l'embrasement du bûcher de la Saint Jean a illuminé la nuit. La fête s'est prolongée tard dans la nuit la plus courte de l'année.

Lundi 28 juin - Quimper